Greenwashing durable.

Technologie

“Solutionnisme”

Découplage de l’économie

Effet rebond

Économie circulaire

« Les analyses de cycle de vie (ACV) le confirment systématiquement : le transfert de pollution massif en amont et en aval du cycle de vie du produit ou du service technologique high-tech pérennise le paradigme extractiviste de notre société et disqualifie la fiction d’une économie circulaire. Au-delà de la multiplication des infrastructures d’énergies renouvelables et des objets numériques, dont l’usage mondialisé est extraordinairement énergivore, leur production massive suppose aussi une exploitation intensifiée de l’écorce terrestre et des humains pour extraire les métaux rares indispensables au fonctionnement d’une civilisation ultra-connectée. […] Avec la high-tech, l’espoir d’une économie circulaire s’éloigne à mesure que se complexifient les algorithmes, se miniaturisent les terminaux et se ramifient les infrastructures faisant appel à des métaux de plus en plus nombreux. Moins de 1 % des métaux indispensables aux nouvelles technologies, comme les terres rares utilisées dans les cellules photovoltaïques, les turbines d’éoliennes, les batteries et moteurs des véhicules électriques et les dispositifs d’éclairage, est recyclé à l’échelle mondiale [24] » [1]

Énergies

© “Un futur renouvelable” (écosociété) [21]

Biblio :

--

--

Low-techs, solutions basées sur les écosystèmes, biologie évolutionniste

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store